dimanche 18 juin 2017

Les blasons des métiers et corporations #11 -
la Communauté des Notaires (I)

Un des nombreux blasons illustrant la profession
 des Notaires (en abrégé : Not.res) présente dans
 l’Armorial Général de France de Charles-René
 d'Hozier (établi selon l'édit royal de 1696)
👴 Je promène à mon nouveau mon "panier d'Hozier" dans cet extraordinaire réservoir que sont les 35 registres d'armoiries de l'Armorial Général de France, constitués à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle. Je vous invite à consulter les précédents volets → ICI afin de comprendre pourquoi on a attribué des blasons à des communautés d'hommes et de femmes en fonction de leur métier et pourquoi on les a répertoriés aussi précisément.
Afin de poursuivre l'inventaire des métiers et corporations constituées et recensées par Charles-René d'Hozier, juge d'armes et généalogiste du roi Louis XIV, je vous présente cette nouvelle série en deux volets. Elle sera consacrée à une très ancienne fonction de juriste: le notaire, officier chargé de rédiger, authentifier, conserver et expliquer les actes juridiques civils et les contrats
plaque-enseigne ou panonceau réglementaire
de notaire français, avec réplique de l'image
du Grand Sceau de la République
modèle inchangé depuis 1871

conclus entre diverses personnes, qu'elles soient des personnes physiques ou des personnes morales. La fonction a certes évolué depuis l'Antiquité, quand on les appelait "notarii" chez les Romains, mais finalement pas tant que cela, mis à part le statut social, qui est passé du serviteur dévoué à sa juridiction,  au notable, exigeant le respect de son rang, expert en droit et en affaires, celles qui procurent de la richesse.

 Nous allons voir que cette profession intellectuelle et plutôt austère, à priori, pour laquelle on n'a pas forcément une attirance naturelle, va nous révéler des surprises en termes d'armoiries, je ne vous en dis pas plus. Les extraits que j'ai choisis viennent des quatre coins de la France, parmi les armoiries figuratives, car d'autres existent, mais avec des figures abstraites ou attribuées de manière aléatoire, donc sans intérêt pour cette thématique. Faute de documentation sur le sujet de l'héraldique des métiers du Droit (je ne suis pas certain qu'il en existe, d'ailleurs), j'ai donc dû moi-même interpréter la signification cachée des figures.

Saint Yves et les professions qui se sont mises sous sa protection, sur une image
 publicitaire de chocolat (marque de la Grande Trappe), début XXe siècle
• Pour commencer, le blason du professionnel est parfois représenté par son apparence physique, en tenue d'homme de droit, en habits d'époque ou à l'antique (plus rarement). Sous l'Ancien régime, les notaires faisaient partie des « gens de robe », ils portaient lors des évènements professionnels ou officiels une robe noire et un bonnet carré. Pour notre sujet héraldique, c'est en réalité une image extrapolée de celle du saint patron catholique des corporations et des métiers du Droit et de la Justice: saint Yves, qui était lui-même prêtre et juge, ou avocat selon les circonstances (cliquer sur le lien pour lire sa biographie). Nous verrons plus tard que d'autres saints patrons coexistent avec Yves, dans le second volet de ce sujet.
Communauté des Notaires royaux d'Angers (Anjou) -  d'argent à la figure de saint Yves de carnation en tenue de palais, robe de sable
 au col d'argent, coiffé d'un bonnet carré de sable, tenant dans la main dextre un sac de monnaie du même avec une étiquette d'argent.
Communauté des Notaires de Grasse (Provence) - Saint Yves de carnation habillé à l'antique, d'une robe de gueules et
 un manteau de sinople, tenant un livre d'argent sous le bras senestre,  sur une terrasse de sinople et sur un champ d'or.

cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :
.
• La Corporation des Notaires est souvent associée, dans les petites villes du pays, à d'autres professionnels du Droit, avocats ou procureurs (qui n'avaient pas le même rôle en Justice que de nos jours). Cette réunion est consacrée par la présence de la figure de saint Yves dans les armoiries communes:
Communauté des Notaires et des Procureurs de Chaudes-Aigues (Auvergne) - d'argent à la figure de saint Yves de sable
Communauté des Avocats, des Notaires et des Procureurs de Blesle (Auvergne) -  d'azur à la figure de saint Yves d'argent tenant
 un sac (pour l'argent) d'argent dans la main dextre, accostée de deux plumes d'oie du même posées en pal
Communauté des Avocats , des Procureurs et des Notaires de Treignac (Limousin) -  d'argent à la figure de saint Yves du
 même habillé d'une robe de sable et coiffé d'un bonnet carré du même, tenant un sac d'or dans la main dextre,
Communauté des Procureurs et des Notaires de Clamecy (Nivernais) -  d'azur à la figure de saint Yves d'or tenant un sac du
 même dans la main dextre.
Communauté des Procureurs et des Notaires royaux d'Ennezat (Auvergne) - d'or à la figure de saint Yves de sable, au chef
d'or à  deux plumes d'oie de sable passées en sautoir.
• Dans le vêtement porté par le notaire de l'époque, similaire à celui qui continue d’être porté par les avocats, de nos jours (sans le chapeau), un col blanc apparait qui déborde sur les épaules et la poitrine.
Communauté des Notaires de Brignoles (Provence) - de sable au col de robe de gens de loi d'argent

 • L'« outil » principal du notaire est naturellement sa propre main, tenant la plume d'oie, qui noircit le parchemin ou le papier supportant les actes qu'il rédige.
Communauté des Procureurs et des Notaires de Châteauroux (Berry) - de sable à trois mains, au naturel (ou "de carnation"),
 parées (avec un revers de manche d'habit) d'argent, tenant des plumes du même, dans l'action d'écrire.
Communauté des Notaires royaux de Chinon (Touraine) - idem, les mains d'argent et les plumes d'or sur champ de sable
Communauté des Notaires et des Procureurs de Doué la Fontaine (Anjou) - idem, les mains d'argent et les plumes d'or sur
 champ d'azur.
Communauté des Notaires et des Procureurs de La Charité sur Loire (Nivernais) - idem mais les poignets ne sont pas parés
 (pas de revers de manche)
Communauté des Notaires royaux du Châtelet,  à Paris - une seule main... accompagnée de trois besants d'or sur un champ de sable.
Communauté des Notaires de Saint-Brieuc (Bretagne) - d'argent à une croix en sautoir de contre-hermine accompagnée de
 quatre mains, de carnation, contournées, tenant des plumes d'azur.

• Nous continuons avec les mains, avec la poignée de mains plus précisement, scellant un accord entre deux parties, la finalité même du métier du notaire. La symbolique est donc parfaitement exprimée dans les armes suivantes, avec de nombreuses variations. En héraldique, cette figure s'appelle « une foi ».

Communauté des Notaires de La Flèche (Anjou) - d'azur à une foi alésée d'argent
Communauté des Notaires de Loudun (Anjou) - d'azur à une foi alésée d'or
Communauté des Notaires de Saint-Amant (Auvergne) - d'argent à une foi alésée d'azur chargée sur chaque bras, de deux
 fleurs de lis d'or
Communauté des Notaires de Guingamp (Bretagne) - d'or à une foi de carnation, parée d'argent, brochant sur deux plumes d’oie
 d'azur passées en sautoir.
Communauté des Notaires de Quintin (Bretagne) - d'azur à une foi d'argent, accompagnée de deux paires de plumes d'oie
d'or passées en sautoir, une en chef et l'autre en pointe
Communauté des Notaires de Guérande (Bretagne) - d'or à une foi de carnation parée de sinople et accompagnée de deux
couronnes à l'antique du même
Communauté des Notaires de la cour royale de Brest (Bretagne) -  d'argent à une foi de carnation parée de pourpre,
surmontée d'un monde d'azur cerclé d'or
Communauté des Notaires d' Auray (Bretagne) - sur un champ échiqueté de sable et de vair, une fasce d'or chargée d'une foi
alésée de carnation parée d'azur.
Communauté des Notaires de La Roche-Bernard (Bretagne) - d'or à une foi alésée de carnation parée d'argent surmontée de
 deux cœurs de gueules posés en fasce et soutenue de trois rochers d'azur également posés en fasce
Communauté des Notaires de Dinan (Bretagne) - d'argent à la foi haussée, de carnation parée de contre-hermine, tenant par le fléau
 une balance d'azur.
Communauté des Notaires de Moncontour (Bretagne) - d'or à une fasce d'azur, accompagnée d'une foi alésée de carnation,
 parée de sinople en chef et de deux plumes du même passées en sautoir, en pointe.
Communauté des Notaires de Limoges (Limousin) - de sinople à une foi abaissée de carnation parée d'or, surmontée de deux
 cygnes affrontés d'argent
Communauté des Notaires de Villeneuve-sur-Yonne (anciennement nommée: Villeneuve- le Roy et rattachée à la généralité
 d'Île-de-France) - de sinople à une foi alésée d'argent posée en bande, accostée de deux colombes du même posées en barre.

○ Nous voyons  apparaître, avec les deux dernières armoiries, des oiseaux : surprenants, qui ont leur raison d'être et que nous retrouverons dans le futur second volet avec tous les détails sur le sens caché de leur présence.
• Mais avant cela, nous continuons avec le premier accessoire de la profession et le plus indispensable (à l'époque): la plume d'oie coupée, ancêtre de notre stylo. Nous allons la rencontrer dans un grand nombre de configurations.

Communauté des Notaires de Maringues (Auvergne) - de sable à trois plumes d'argent d'oie posées en fasce, l'une sur l'autre.
Communauté des Notaires royaux et apostoliques de Riom (Auvergne) - d'or a deux écritoires de sable passés en sautoir et
 une plume d'oie d'argent en pal brochant sur le tout.
Communauté des Notaires royaux et des Procureurs du Bailliage de Saint-Flour (Auvergne) - d'argent à deux plumes d'oie
 adossées de sable, accostées de deux bonnets carrés du même.
Communauté des Notaires de Lusignan (Poitou) - de gueules à trois fasces d'argent chargées de trois plumes d'or posées en
 pal, 2 et 1, brochant.
Communauté des Notaires et des Procureurs de Murat (Auvergne) - de sable à trois plumes d'argent posées en barre, 2 et 1.
Communauté des Notaires de Clisson (Bretagne) - de sable à trois plumes d'or posées en barre, 2 et 1.
Communauté des Notaires d'Aurillac (Auvergne) - d'argent à deux plumes d'oie de sable passées en sautoir.
Communauté des Procureurs et  des Notaires de Vic-le-Comte (Auvergne) - fascé d'or et d'azur, à deux plumes d'oie d'or
 passées en sautoir, brochant.
Communauté des Notaires de la Principauté de Léon à Landerneau (Bretagne) - d'azur à deux plumes d'oie d'argent passées
 en sautoir, accompagnées de quatre fleurs de lis du même.
Communauté des Avocats, des Notaires et des Procureurs de Maurs (Auvergne) - d'or à deux plumes d'oie d'or passées en
sautoir, accompagnées en chef d'un bonnet carré du même.
Communauté des Notaires de Bourges (Berry) - d'azur à deux plumes d'oie d'or passées en sautoir, accompagnées en chef
d'une croisette d'argent, sur chaque flanc : deux yeux humains du même et en pointe un cachet aussi d'argent.
Communauté  des Notaires et des Procureurs d'Issoire (Auvergne) - d'or à trois bonnets carrés de sable, posés 2 et 1, et deux
 plumes d'oie d'argent passées en sautoir brochant sur le tout.
Communauté des Notaires royaux de Rennes (Bretagne) - d'azur à une fasce d'argent, chargée d'un foi de carnation, parée
 d'argent, et deux plumes d'oie d'or passées en sautoir brochant sur le tout.
Communauté des Notaires de Château-Gontier (Anjou) - d'azur à deux plumes d'oie d'argent passées en sautoir, au chef
 d'azur semé de fleurs de lis d'or.

Une toque d'avocat actuelle copie moderne du bonnet carré décrit
dans les blasons précédent (rarement portées par leurs propriétaires
 en raison de leur style peu "tendance", et de leur ressemblance
avec les bonnets des curés en soutane)


○ Nous retrouverons les « écritoires » et d'autres accessoires des professions de Droit, plus en détails dans le prochain volet → ICI.


A bientôt...



Crédits :
blasons : extraits de l'AGF d'Hozier sur http://gallica.bnf.fr/
images et photos autres : passer la souris sur l'image pour  lire l’information dans la bulle.



                      Herald Dick
 







.

2 commentaires:

  1. Superbes blasons et très bel article, merci!

    RépondreSupprimer
  2. Merci à vous surtout ! vos compliments sont mon unique rémunération.. ;)

    RépondreSupprimer