mardi 29 août 2017

La Vuelta a España 2017 - le Tour d'Espagne en blasons - début de la 2e semaine, dans la région de Murcie et en Andalousie

emblème officiel de la Communauté
autonome mono-provinciale ou plus
couramment : la Région de Murcie.
  Nous voici de retour sur les routes d'Espagne (voir le précédent chapitre → ICI), pour vivre une deuxième semaine de dépaysement total dans des paysages grandioses des côtes du sud du pays, plaines arides, canyons et montagnes, avec au passage quelques villes ou villages de grand intérêt historique ou touristique. Et si la chaleur et le soleil sont au rendez-vous, ce ne sera pas une promenade de repos pour les coureurs.

 Mais la partie sportive en elle-même n'est pas le choix thématique de ce blog.
 Toutefois notre petit sujet sur l'héraldique espagnole, non moins dépaysant, qui va nous balader dans l'Histoire et la géographie de l'Espagne, devrait être aussi vraiment passionnant. La spécificité de cette héraldique est l'usage presque exclusif de partitions très simples : coupés, partis, écartelés, écussons, et l'usage immodéré de la bordure, chargée de meubles divers ou d'inscriptions qui apportent souvent un éclairage complémentaire sur l'Histoire de la ville ou de la province.
  Nous poursuivons le parcours avec trois nouvelles étapes, la première est intégralement située dans la Communauté mono-provinciale de Murcie, et les deux suivantes vont nous balader à travers les routes de six des huit provinces de la grande et magnifique Communauté autonome d'Andalousie, avec des arrivées au sommet de toute beauté dans les Sierras du sud de l'Espagne.  Cela nous promet des émotions et des surprises !
📌 Comme dans les premiers volets, j'ai rajouté aux villes de départ et d'arrivée, 3 blasons de villes ou de communes (municipios) supplémentaires, traversées par les coureurs sur leur itinéraire, pour l’intérêt historique, géographique et surtout héraldique qu'ils apportent.
la carte de la deuxième semaine du parcours (cliquer sur l'image pour l'agrandir)
drapeau de la Région de Murcie
Communauté autonome d'Andalousie
la ville de Caravaca de la Cruz, avec à droite son Alcazar (château) et le sanctuaire de la Vera Cruz - Elle est considérée depuis 1998 comme une des huit villes saintes de la chrétienté,  suite au miracle lié à la légende de la Sainte Croix (la Santissima y Vera Cruz).
Cette année 2017 sont d'ailleurs célébrées des festivités en l'honneur de ce pèlerinage important en Espagne  → ICI

10e étape - Mardi 29 Août 2017  : 
 Caravaca de la Cruz  ~ Año Jubilar 2017  -   El Pozo Alimentación


•  Caravaca de la Cruz
     Région de Murcie

○ Blason : " Écu de type français, coupé au premier d'azur à la Croix de Caravaca d'or et au deuxième d'argent à la vache de gueules"
 Timbre : couronne ouverte à cinq fleurons visibles.
  Supports :  un parchemin d'or et quatre groupes de feuilles de laurier de sinople.

La Croix de Caravaca est, selon la tradition chrétienne, une relique de la Croix sur laquelle Jésus-Christ a été crucifié, trouvée et rapportée par sainte Hélène.  
 Ce fragment de bois est conservé dans un reliquaire sous la forme d'une croix patriarcale en or avec un double bras horizontal (7 cm celui du haut et 10 cm le plus bas) sur un axe vertical (17 cm), dans la Basilique du Real Alcazar de la Vera Cruz à Caravaca de La Cruz. Dans l'histoire du pays, la croix a été mise sous la protection successivement des Templiers puis de l'Ordre de Santiago.
La vache (vaca en espagnol) est la figuration évidente d'armes parlantes.  

la bannière officielle de Caravaca













Totana
 (Région de Murcie)
la croix est celle de
l'Ordre de Santiago 
Aledo
 (Région de Murcie)
 la croix est celle de
l'Ordre de Santiago
Librilla
 (Région de Murcie)
le quartier n°2 montre des gorges, d'après l'étymologie du nom : Limbraya = ravin des fantômes, en arabe

•  ElPozo Alimentación
(commune d' Alhama de Murcia
Communauté valencienne - Province d'Alicante.
○ Blason (d'Alhama de Murcia) : " Écu de type français, coupé au premier d'azur au château (à la tour donjonnée) d'or, maçonné de sable, ouvert et ajouré de gueules, adextré d'une épée d'or, senestré d'un lion rampant du même supportant le château, les deux posés sur une terrasse de rochers d'or; au deuxième un vestige de maison forte ruinée, d'or, maçonnée de sable, posée sur des rochers d'or".
 Timbre : couronne de marquis.

La sonorité du nom de la ville (Al- hamma signifie: les bains thermaux en arabe, étymologie que nous retrouvons dans le mot: "hammam") nous rappelle que les musulmans ont bâti ici une forteresse au XIe s., qui a été prise par la Reconquista au XIIIe s. 
  Dans le quartier inférieur ce qui est décrit héraldiquement comme une "maison forte" est en fait incorrect, il s'agit d'une représentation évoquant les vestiges archéologiques des anciens thermes romains réutilisés par les occupants arabes, avec une porte donnant sur un escalier d'accès en pierre. Ces restes sont aujourd'hui encore visibles dans le musée local:  Museo Arqueológico de Los Baños .
 vue aérienne des immenses installations de la société d'agroalimentaire El Pozo
 à Alhama de Murcia - photo provenant d'un site d'offres d'emploi dans l'industrie
🐷 ElPozo Alimentación 
(site internet → 🍖 ) est une société industrielle en agro-alimentaire de dimension internationale qui produit de la charcuterie et des aliments conditionnés à base de viande pour la grande distribution. Elle emploie plus de 3.000 personnes et est présente dans 75 pays.  La société s'est investie dans le sport en tant que sponsor, comme le football avec l'équipe Elpozo Murcia F.S. et donc aussi sur La Vuelta qui lui offre ici une vitrine privilégiée en organisant une arrivée d'étape devant le siège social du groupe. Et aussi du coup elle obtient quelques lignes de pub gratuites dans mon blog !  ... c'est très malin.


.

11e étape - Mercredi 30 Août 2017  : 
 Lorca   -   Observatorio Astronómico de Calar Alto


 •  Lorca
     Région de Murcie

○ Blason : "D'azur à la tour crénelée d'or sur un mont couvert de rochers au naturel (d'or), adextrée d'une épée d'or, senestrée d'une clé contournée du même, sommée du buste d'un roi de carnation, barbu, en armure d'argent, couronné d'or, habillé d'un manteau de gueules, brandissant de sa dextre une épée d'or et de sa senestre une clé du même".
  Supports : un médaillon circulaire de gueules chargé d'un parchemin d'or avec quatre rubans du même disposés en sautoir et sortant du cercle, avec un soleil figuré d'or soutenant la pointe de l'écu ; à la bordure circulaire d'or chargée de la devise en latin: " ✠ LORCA SOLVM GRATVM CASTVM SVPER ASTRA LOCATVM ✠ ENSIS • MINANS • PRAVIS• REGNI• TVTISSIMA• CLAVIS ✠", qui peut se traduire par : "Lorca au sol reconnaissant, au château situé au-dessus des étoiles - Épée contre le mal, clé de tout le royaume".
 Timbre : couronne à cinq fleurons d'or sur le tout.

C'est le prince Alphonse de Castille,  futur roi Alphonse X le Sage, qui reprit la ville aux musulmans en 1244. C'est lui que nous voyons dans le blason au somment de la tour. Une tour qui, dans les restes impressionnants du château de Lorca , s'appelle d'ailleurs " Torre alfonsina" (Tour alfonsine) pour lui rendre hommage. La combinaison héraldique : tour/château +épée+clé est très récurrente dans la région de Murcie (voir:  Totana, Aledo, Alhama de Murcie plus haut) et semble se référer à la conquête historique des anciennes places fortes musulmanes par les armées chrétiennes.    

♦ Le logo reprend de façon très déstructurée l'image des armoiries, sur fond du texte de la devise latine.
  Pour l'anecdote, la création de cette image a coûté à la municipalité la somme substantielle de 10.000 euros, en 2008 (voir → ICI).
.




Águilas
 (Région de Murcie)
armes parlantes :
águila = aigle
château, rochers et aigle sont
 de couleur : "au naturel"
Tabernas
province d'Almeria 
(C.A. d'Andalousie)
à senestre :
3 épis de sinople
Mojácar
province d'Almeria (C.A. d'Andalousie)
aigle bicéphale couronnée et couronne
 impériale (Espagne, XVIe s.) sur l'ensemble 



•  Observatorio Astronómico de Calar Alto /  Observatoire astronomique de Calar Alto
(sur le territoire de la commune de Gérgal
Communauté autonome d'Andalousie - Province d'Almeria.
○ Blason (de Gérgal) : " Écu espagnol, losangé d'argent et de gueules au château partiellement ruiné, au naturel, ouvert et ajouré de sable, brochant".
  Timbre : couronne civile (murale) des communes.
  Devise / Cri : sur un listel d'argent passant derrière le chef de l'écu et retombant sur les côtés: une inscription en capitales de sable, à dextre : "HOSPITALARIA", et à senestre: "VILLA DE GERGAL".


🌒  l'Observatoire astronomique de Calar Alto (site internet ) appartient et est utilisé conjointement par l'Institut Max Planck d'astronomie de Heidelberg en Allemagne et l'Institut d'astrophysique d'Andalousie, dont le siège est à Grenade, en Espagne. L'observatoire est situé sur le Calar Alto, la plus haute montagne de la province d'Almería, à 2 168 m. L'arrivée d'étape sera jugée elle à 2.120 m. et celle-ci figure parmi les nombreux sites particuliers non urbanisés et insolites de cette année.
vue de quatre coupoles de l'observatoire de Calar Alto par une soirée d'hiver, récit complet (en espagnol) de la visite sur :
perosimuove.wordpress. com


.

12e étape - Jeudi 31 Août 2017  : 
 Motril   -    Antequera  ~  Los Dólmenes



•  Motril  
Communauté autonome d'Andalousie - Province de Grenade.

○ Blason : "D'azur à la tour donjonnée d'or, maçonnée, ouverte, ajourée de sable, dont un oculus rond au-dessus de la porte, la tourelle supérieure accostée de deux drapeaux de gueules à la hampe de sable;  la base de la tour brochant sur trois ondes d'argent et posée sur une terrasse de gueules; à la bordure d'argent chargée de l'inscription latine en lettres de sable : "CIVITAS SEXIS FOR MENSIS  - S.P.Q"
  Timbre : couronne royale ouverte.
  Soutien : un ruban de gueules encadrant l'écu portant la devise en lettre capitales d'argent :  "MUY NOBLE Y LEAL CIUDAD DE MOTRIL"

  • L'inscription en latin de la bordure de l'écu correspond au nom que portait la localité à l'époque de l'Empire romain.

Almuñécar
province de Grenade
(C.A. d'Andalousie)
les trois têtes de maures dans les ondes
rappellent la victoire des habitants sur
une flotte de pirates berbères , blason
accordé en  1526 par Charles Quint
Casabermeja
province de Málaga 
(C.A. d'Andalousie)
 La bordure partie de pourpre et
 de sinople est semblable à celle des
armoiries de la province de Malaga.
Rincón de la Victoria
province de Málaga
(C.A. d'Andalousie)
le premier quartier représente
la "Grotte du Trésor" utilisée par
les premiers peuplements du lieu.


•  Antequera  
Communauté autonome d'Andalousie - Province de Málaga.

○ Blason : "parti, au premier de gueules au château d'or, maçonné de sable, ouvert et ajouré d'azur; au second d'argent au lion rampant de gueules; sur le tout brochant: un vase d'argent rempli de quatre lis de jardin au naturel et chargé sur son col de la lettre majuscule "T" de sable; en chef les lettres majuscules "A" et "Q" de sable placées dans les cantons dextre et senestre; en pointe les lettres majuscules "P", "S" et "A" placées dans les cantons et en pointe".
    Timbre : couronne royale ouverte (parfois désignée comme couronne d'infant).
.
Ce blason a été accordé par Fernando de Antequera, Infant de Castille et Roi d'Aragón. Le vase représente l'Ordre de Chevalerie de la Terrasse (Orden de la Terraza), également connu sous le nom d'Ordre de la Jarre ou des Lis (Orden de la Jarra o de las Azucenas), restauré en 1403. Dans le blasonnement en espagnol le vase est désigné sous le nom de "jarra" (la jarre, en français, désigne un autre type de récipient).  Le château et le lion représentent les armes du royaume de l'infant (Castille). Le "A", le "T" et le "Q" peuvent être une abréviation du nom AnTeQuera, tandis que les lettres "P", "S" et "A" signifient "Por Su Amor"(Pour votre amour) et relient Antequera avec l'Infant Fernando.

Los Dólmenes d'Antequera sont des vestiges des temps très anciens : trois monuments mégalithiques datant de plus de 4 000 années avant notre ère. Les dolmens de Menga et de Viera et la tholos d'El Romeral forment l'un des ensembles les plus connus de construction mégalithique européenne appartenant à l'Âge de Bronze. Une plongée dans l'histoire qu'avait déjà effectué la Vuelta en 2013 lorsque qu'une étape était partie d'Antequera.
la forteresse maure ou  "Alcazaba" de Antequera  construite au XIVe siècle par les califes musulmans d'al-Andalus pour contrer
 la menace des chrétiens venant du nord  -  photo © site : visitasdemalaga .com




Rendez-vous vendredi prochain pour la suite ....→ ICI


💻 Pour suivre la course, étape par étape par les cartes, les classements et les statistiques, etc...je vous invite à consulter l'excellent site de La Vuelta 2017 → ICI  (en trois langues : ES/FR/EN)

📺 📱 Et/ou les vidéos en replay sur la chaîne Tiz-Cycling (langue : EN), dans le menu : "Grand Tours" → ICI


💶 Crédits :
- cartes :  www.lavuelta.com
- blasons ( vous pouvez visualiser les références des dessins en passant la souris sur les images) :
en majorité :   es.wikipedia.org  ou commons.wikimedia.org
- les logos viennent des sites officiels de chaque commune ou institutions.




             Herald Dick
cartes des provinces visitées en ce début de 2e semaine (zones colorées)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire