Insolite


90 -  L'homme blessé ...




   Voici les armoiries du Royal College of Emergency Medicine (RCEM), situé à Londres (Royaume-Uni), plutôt "gores" avec cet homme en pagne percé, tailladé, tranché, sur tout son corps de la tête aux pieds, mais qui s'évertue à supporter malgré la souffrance les armoiries de l'école de médecine d'urgence britannique.
   Ce symbole fort que le College of Arms de Londres a choisi pour illustrer la médecine d'urgence en 1995, est inspiré par une spectaculaire gravure extraite d'un traité d'anatomie en langue allemande "der Verwundeter Mann" (l'homme blessé). Ce genre d'illustration est apparue pour la première fois dans les textes de pratique chirurgicale européens au Moyen Age. Elle figurait dans les guides anatomiques importants pour illustrer les plaies et les blessures potentielles que devraient traiter les chirurgiens ou les médecins, surtout les blessures de guerre. "L'homme blessé" est depuis devenu une figure reconnaissable dans la culture populaire.
l'homme blessé ,  gravure publiée dans "Feldtbuch der Wundartzney" , voir → ICI
folio 21v  (Strasbourg, 1519) de Hans von Gersdorff
• Site officiel du  du Royal College of Emergency Medicine → ICI



89 -  Bouffons à Roye !

Photo transmise amicalement par Jacques Dulphy
Voici le vrai blason masqué par notre Mickey flingueur ! :  😂
ville de Roye (département de la Somme)


88 -  Héraldique vitrifiée !

  Trouvé dans un article de presse : L'Est républicain  ( voir → ICI) :un artisan vitrier miroitier a proposé à la mairie de sa commune : Vitrey-sur-Mance, dans la Haute-Saône, un objet fabriqué de sa main, prouvant son savoir-faire, inspiré par le nouveau blason adopté par sa commune. Le résultat forme un panneau de miroirs assemblé et formant des armoiries composées d'éléments de verre translucides etlégèrement teintés !
 Cela peut paraître ici sans intérêt, mais si vous aimez les armes parlantes comme moi : on est là dans une totale innovation : des armes parlantes par le biais de la matière des armoiries :  vitré  / Vitrey !



  Les armes d'origine sont certainement basées sur celles d'un personnage originaire de cette commune: Jacques de Vitrey qui y avait fait construire en 1521 son manoir seigneurial . Voir le site de la commune → ICI

"D'azur au chevron d'or accompagné de trois étoiles d'argent".

Voir le blason adopté par la commune de Vitrey-sur-Mance sur la fiche du site  armorialdefrance..fr → ICI


87 -  La roue tourne ...

Voici une petite performance réalisée par des as de la bidouille sur ordinateur. 
( Je ne sais toujours pas comment c'est fait ! )


Animation du blason de Czerwonak , commune rurale du powiat de Poznań,
 région (voïvodie) de Grande-Pologne, dans le centre-ouest de la Pologne.
Ces armoiries (les vraies, sans mouvement) ont été adoptées en 1991
 par le conseil municipal. La date de 1411 correspond à la première mention
 du nom du village sur les textes anciens.



86 -  L'ours atomiseur détourné !

 ville de Jeleznogorsk  / Zheleznogorsk /
  Железногорск en russe
 Je vous ai déjà présenté ce blason génial (à droite) associé à la ville russe de Jeleznogorsk (voir plus bas , n° 81). C'est une ancienne ville secrète où pendant la Guerre froide, on élaborait des armes nucléaires intercontinentales. D'où cette allégorie de l'ours (russe) en train de briser un noyau d'atome.
 Le drapeau de la ville qui reprend le même dessin héraldique a été désigné récemment dans un média américain parmi les 7 plus "fantastiques" drapeaux du monde , voir → ICI). 

 Comme tous les succès populaires tels que ce blason suscite dans le monde entier il amène logiquement des caricatures et détournements d'images. 
Cette rubrique consacrée à l'insolite ne pouvait faire que répercuter les plus originaux parus en majorité dans les sites internet russes.
source : http://www.maximonline.ru/humor/made-in-maxim/_article/zheleznogorsk/

Rubik's cube par Василий (Vassily)
emblème du Vietnam par Юрий Фокин (Youri Fokin)
Omer Simpson veut son donut par
 Никита Пивоваров (Nikita Pivovarov)
peur panique ! par Иван Афанасьев (Ivan Afanassiev)


beauté des ongles  griffes de Madame Ourse par Максим Кузнецов (Maxim Kouznetzov)
hula hoop par Shadow 82
jardin public par Александр Стойка (Aleksandr Stoïka)
cartoon par Артем Родин (Artem Rodin)
animation conte russe par Максим Кузнецов (Maxim Kouznetzov)
Tex Avery cartoon  par  Никита Пивоваров (Nikita Pivovarov)
King Kong par Станислав Котруца (Stastislav Kotrutsa)
Superbear contre Spiderman par Анна Дядечко (Anna Dyadechko)
A suivre,  peut-être ... la créativité est sans limite !! 

.

85 -  Attention au chien méchant !

 La commune de Marnes-la-Coquette ( France - Île-de-France, Hauts-de-Seine) est réputée pour ses villas et propriétés huppées, et est un lieu de résidence de certains peoples ou chefs d'entreprises, entre autres gens fortunés. Mais le blason nous montre un curieux message d'accueil : une tête de chien enragé montrant les dents ! accompagnée d'une aigle (nom féminin en héraldique) menaçante chevauchant un foudre (nom masculin en héraldique) ! 
Tout semble dire aux visiteurs : manants et gueux, passez votre chemin !...

Logo officiel de la commune
site :  www. marnes-la -coquette.fr/
armoiries de la ville de Marnes-la-Coquette
(France - dépt des Hauts-de-Seine)
 "De gueules à la tête de chien d'or languée d'argent,
accompagnée de trois cristaux à facettes du même,
au chef cousu d'azur chargé d'une aigle impériale
 française d'or, la tête contournée, empiétant
un foudre du même."




L'explication est en fait beaucoup plus sympathique, et historique. 
Le chien enragé, c'est celui qui fut au commencement des travaux sur le vaccin contre la rage, réalisés par le grand homme de sciences Louis Pasteur (1822-1895), qui a vécu et est décédé à Marnes-la-Coquette. Il y avait installé son laboratoire de recherche, dans le pavillon des Cent-Gardes, au sein de l'ancien domaine impérial de Villeneuve-l'Étang.  Un domaine qui avait été racheté en 1852 par Louis Napoléon Bonaparte, alors président de la République, futur empereur Napoléon III, d'où l'aigle impériale sur champ d'azur, en chef  !  Ce domaine avait appartenu auparavant au maréchal Soult pendant le Premier Empire puis à la duchesse d'Angoulême, Marie-Thérèse dauphine de France, qui porta le titre de comtesse de Marnes.



84 -  Et un autre smiley ... Lol !
.

Je vous avais déjà présenté un blason (voir article n°73, dans les archives) dont l'aspect pouvait faire penser à ces petits signes de ponctuation également appelés "émoticônes" en français. En voici un autre que j'avais oublié, révélé ces derniers jours par mon collègue et ami du site : armorialdefrance.fr/ :
blason de la commune de Lusanger
 (France - dépt de la Loire-Atlantique)
Ce sont probablement les armoiries d'une très ancienne famille de petite noblesse bretonne qui portait le nom : "de Lusanger" .
A l'origine : la paroisse de Lusanger, située presque à l’extrémité nord de l’ancien comté Nantais, doit son origine à une puissante famille de ce nom, qui y résidait au début du XIIIème siècle, éteinte au début du XVè siècle en les personnes de noble Dame Aliette de Lusanger, mariée à Jehan de Kervarin et de Catherine de Lusanger, mariée à Pierre de Laval au XIIIè siècle, Robin de Lusanger et Raoul de Lusanger seigneurs du Pordor en Avessac. source info  : site internet de la commune



83 -  Projection de blasons en Suisse
Voici une belle façon de faire connaître l'héraldique par le système des illuminations 
par projection sur les monuments. Ici ce sont les armes des 26 cantons de Suisse projetés sur la façade sud du magnifique château de Chillon, baignant dans les eaux du Lac Léman.


sites origine des photos  : http://www.scoopnest.com/de/user/20
https://www.flickr.com/photos/diegojack/sets/72157610255173484/min/584806071040114689



82 -  l’œil de Moscou version XXIe siècle
Voici une adaptation "street art" des armoiries de la Fédération de Russie peinte par un graffeur semble-t-il très remonté contre les systèmes de vidéosurveillance (lieu exact non précisé).
.
le modèle original !!


81 -  l'ours qui venait de la Guerre Froide
Pour ce qui est de l'innovation en héraldique, les artistes russes affichent une créativité fantastique : je vous laisse juger de cette allégorie post-nucléaire, à la fois inquiétante et fascinante.    
armoiries de la ville de Jeleznogorsk
(en russe : Железногорск ; en anglais : Zheleznogorsk)
kraï de Krasnoïarsk, région de Sibérie, Russie.
 «Dans un champ de gueules, un atome d'argent composé
 d'un noyau sphérique et de trois orbites elliptiques entrelacées,
 à l'intérieur desquelles est passé un ours d'or, allumé, denté,
armé d'argent, déchirant dans ses griffes supérieures
le noyau, appuyant sa patte inférieure dextre levée
 sur une des orbites et de l'autre patte maintenant
une autre orbite " (adopté en 2002, modifié en 2012).

En 1950, la construction de la ville secrète de Jeleznogorsk (sous l'appellation de  Krasnoïarsk-26) est réalisée pour abriter les activités de fabrication des têtes nucléaires des missiles intercontinentaux. La construction de la ville va mobiliser 65 000 prisonniers du Goulag. Les usines et laboratoires se trouvent dans des installations souterraines à l'abri des attaques nucléaires. Trois réacteurs fournissent le plutonium. La ville n'est plus secrète depuis 1992.
Au début du XXIe siècle, il ne reste plus qu'un réacteur en fonctionnement. Le Combinat minier et chimique de Krasnoïarsk traite les déchets nucléaires de toutes les centrales russes. Un deuxième complexe industriel fabrique la majorité des satellites russes.
 source image :  http://diletant.ru/emblem-day/23674815/  source texte : http://fr.wikipedia.org

80 -  blason en chocolat russe

Toujours dans l'alimentaire, voici, déniché dans le catalogue en ligne d'un chocolatier russe un superbe blason de la Province impériale de Koursk au XIXe siècle :


voici l'original !
vous pouvez le commandez → ICI pour la somme de 40000 roubles (~550 €) !


79 -  une Tour Eiffel en Argentine !

La Francia signifie "la France" en espagnol et c'est le nom d'une localité et d'une commune du centre de l'Argentine, dans la province autonome de Córdoba. C'était à l'origine une station de chemin de fer (photo plus bas), fondée en 1888 sur la ligne reliant la ville de Córdoba, et ce nom a pu être donné sous l'influence de quelques ingénieurs français collaborant à sa construction, en hommage à Gustave Eiffel qui, au même moment bâtissait la Tour Eiffel en vue de l'Exposition Universelle de Paris de 1889. C'est du moins une des hypothèses les plus plausibles pour expliquer : et le nom de la commune, et la présence de la Tour sur le blason du municipio ci-dessous :

emblème de la commune de La Francia (Argentine)
image d'origine: http://heraldicaargentina.com.ar/

vues de l'ancienne gare inaugurée en 1888 , photo :  http://www.turismocordoba.com.ar/

x

78 -  gâteaux de Cologne (spécial Noël)

La ville de Cologne abrite dans sa magnifique Cathédrale , la châsse des Rois Mages sensée contenir les reliques des célèbres visiteurs du petit Jésus. C'est pourquoi son blason est "d'argent à 11 mouchetures d'hermines, posées en fasce par 5, 4 et 2,  au chef de gueules à trois couronnes d'or".

Plutôt appétissants, non ? ces petits cookies en pain d'épices, décorés d'un nappage en sucre coloré aux armes de la ville de Cologne !  et décorés à la main, un par un, par une dame très méticuleuse (ci-dessous).
source images : buntekeksewelt.wordpress.com/category/koln-kolle/
Et pour les maladroits, il existe même un pochoir pour ne pas déborder !
source image : www.meincupcake.de



77 - Disunion Jack 


phases de la construction historique de l'Union Jack
Le référendum sur l'Indépendance de l'Écosse du 18 septembre 2014 fait beaucoup parler dans tout le Royaume-Uni et aussi en Europe. Cette éventualité de scission semble désormais très envisageable, alors qu'elle paraissait jusque récemment plutôt folklorique pour de nombreux observateurs.
  Et parmi les innombrables questions qui se posent si le "yes" l'emporte, de nombreux vexillologues et héraldistes se démènent pour proposer de nouveaux emblèmes pour le futur Royaume-Uni sans les couleurs de l'Écosse.
 Ainsi les couleurs des anciennes nations composantes du Royaume-Uni : Angleterre, Pays de Galles, Cornouailles, Ulster, etc...  sont rappelées à la rescousse et remises au goût du jour.
En voici quelques spécimens parmi un nombre considérable de propositions plus ou moins farfelues que vous trouverez aisément sur le web :

"Disunion Jack" par achaley - www.deviantart.com
Armoiries du Royaume-Uni sans l'Écosse par :  samsflags. blogspot.fr
propositions par Samtremain91 - www.deviantart.com

Armoiries du Royaume-Uni sans l'Écosse par samsflags.blogspot.fr
une des propositions sur www.bbc. com/news/magazine

 

76 - Di tutti i colori
(De toutes les couleurs - United colors....)

C'est en cherchant de la documentation pour illustrer le sujet sur les villes étapes du Giro, le Tour cycliste d'Italie, que je suis tombé sur cet OVNI héraldique ! Le blason comme toute discipline, artistique ou pas, a ses règles et l'une d'entre elles concerne l'usage des couleurs : limitées au nombre de six : or, argent, azur, gueules, sable et sinople, sept maximum si on prend en compte le pourpre. Certains pays, traditionnellement, ne s'attachent pas trop à ces règles fondamentales séculaires. L'Italie est un exemple assez remarquable de cette permissivité et parfois les résultats sont assez déconcertants. Doit-on parler ici d'héraldique expérimentale ou ranger cela définitivement dans la catégorie du design graphique de type logo ? Sur le site de la commune, on parle de logo, voir ici

emblème de la commune de Novi di Modena
(Italie - région d'Émilie-Romagne - province de Modène)
  La forme de l'écu en tête de cheval, est typiquement italienne : on appelle justement cette forme un écu italien, timbré d'une coquille et soutenu de rameaux de végétaux variés, souvent le laurier ou le chêne. Et pour le décrire (blasonner) c'est au choix : partagé en 9 bandes horizontales, de haut en bas :  jaune,verte, orange, bleue, rouge, blanche, violette,noire et rose ou "coupé de huit: d'or, de sinople, d'orangé, d'azur, de gueules, d'argent, de pourpre, de sable et de rose" ! 
  Je cherche encore son origine et sa signification symbolique, s'il y en a une. Mais à priori, il s'agit d'armes parlantes : nove est le terme en italien pour le chiffre 9, d'où les 9 partitions de couleurs ; donc voilà pour Novi / nove.
  



Pour les messages plus anciens ,vous pouvez consulter la base archives ci-dessous :
  • de   1 à 15 : voir les archives ici :  2011 - 00 
  • de 15 à 30 : voir les archives ici :  2012 - 01
  • de 31 à 45 : voir les archives ici :  2012 - 02   
  • de 46 à 60 : voir les archives ici :  2013 - 00
  • de 61 à 75 : voir les archives ici :  2014 - 00



4 commentaires:

  1. DeLGRANGE Dominique1 avril 2012 à 09:40

    Très bonne idée que de faire figurer des armoiries "rares" ou "humoristiques". L'héraldique qui n'est pas une science, mais un "savoir" (dixit notre collegue JLC) mérite bien ce petit détour.

    Cordialement,

    Dominique Delgrange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci bcp
      mais je ne vois pas qui se cache derrière JLC ?

      Supprimer
  2. Excellentissime, cette page ! J'adore le lapin et la carpe (on a bien ri avec mon mari), et l'étonnant blason des Nations, entre autres.
    J'ai aussi cherché, mais pas trouvé de JLC.... J Le Coultre ????
    Salutations

    RépondreSupprimer
  3. Merci bcp !!
    cette page est faite pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête avec les blasons : ni experts, ni initiés aux mystères du langage...
    HD

    RépondreSupprimer